Aller au contenu principal
Retour en haut de page

Transition alimentai

Alimentation

Transition alimentaire, la clé pour réussir le changement d’aliment

08 janvier 2020

Certaines raisons peuvent vous amener à changer l’aliment de votre compagnon, des raisons d’ordre physiologique (passage à l’âge adulte, stérilisation, évolution du mode de vie,…) ou suite à l’apparition de troubles (problèmes urinaires, dermatologiques,…).

chat transition alimentation

La transition alimentaire, une étape indispensable

Pour que ce changement se passe dans de bonnes conditions, il est indispensable de réaliser une transition alimentaire.

Cette transition permet à votre chien ou votre chat de s’adapter progressivement à sa nouvelle alimentation. Sans celle-ci, l’ingestion d’un nouvel aliment peut engendrer des troubles de la digestion et du transit (diarrhées, vomissements, intolérances et/ou refus de s’alimenter). La flore digestive de votre animal étant spécifique à l’aliment qu’il consomme habituellement, elle ne sera pas adaptée à la nouvelle recette proposée et devra alors évoluer. La période de transition alimentaire permet cette évolution sans qu’elle n’impacte le bien-être de votre fidèle compagnon !

chat transition alimentation

Quelques conseils pour une transition alimentaire réussie

  • Jours 1 et 2 : 75% de l’ancien aliment + 25% du nouveau
  • Jours 3 et 4 : 50% de l’ancien aliment + 50% du nouveau
  • Jours 5 et 6 : 25% de l’ancien aliment + 75% du nouveau
  • Jour 7 : 100% du nouvel aliment

Ces éléments sont donnés à titre indicatif, la durée de la transition est à adapter en fonction de la sensibilité de votre animal.